Le pari sportif requiert la bonne gestion de son bankroll pour éviter de tout perdre d’un seul coup. En principe, les parieurs amateurs sont nombreux à tomber dans cette erreur fatale. Ils engagent même toutes leurs épargnes dans le jeu. Néanmoins cela s’avère problématique d’un point de vue endettement.

Se fixer un budget

En clair, le bankroll est la capitale que vous allez jouer sur les sites de pari. Cet argent est donc la somme que vous pourriez vous permettre de perdre à l’issue du résultat. La constitution d’un bankroll nécessite alors de fixer des limites à ne pas franchir. Lorsque vous parvenez à créer une économie de 50 € par mois, il n’est pas judicieux d’utiliser la totalité de la somme en pari. Un bon gestionnaire mettra par exemple 30 € afin d’éviter les galères financières.

Quel pourcentage du bankroll il faut mettre sur un match ?

En règle générale, le parieur doit miser entre 5 et 10 % de son capital. L’autre règle est de fuir les paris combinés puisque la probabilité de gagner s’amenuise en fonction du nombre de matchs. Lorsque vous disposez d’une capitale de 50 €, il faut donc mettre au maximum 5 €. Vous devriez savoir que la clé des parieurs professionnels est de transformer le bankroll en unités de mise. Un montant de 100 € est par exemple composé de 100 unités. Cela signifie que 1 % de la mise vaut 1 €.

Les différentes méthodes pour gérer sa bankroll

Plusieurs méthodes permettent d’administrer sa bankroll. Il est possible d’évoquer l’unité fixe qui consiste à miser une somme figée à chaque fois. Pour ce faire, vous investissez par exemple 5 unités sur les 100 €. Vous pourriez alors vous amuser 20 fois au lieu de perdre les 100 euros sur un seul match. Entre temps, l’argent gagné continuera à s’élever dans votre compte. La stratégie est adaptée aux personnes de nature prudentes. Une autre suggestion est la méthode dite l’unité variable. Pour ce cas précis, la réactualisation du nouveau montant disponible dans le compte est la base. En gagnant 150 €, vous miserez alors 15 € soit 10 % du Bankroll additionné avec les gains. Enfin, une dernière technique consiste à évaluer les matchs pour sortir un indice de confiance noté de 5 à 10. Si vous étiez assuré de la victoire de l’équipe favorite, vous jouez 9 ou 10 €.

Laissez un commentaire